Comment se fait-il qu’un koi devient si souvent malade au début du printemps ?

A des températures inférieures à 10°C, le système immunitaire du koi baisse de manière significative.

La croissance des bactéries se ralentissent également à des températures pareilles et lorsque la température de l’eau monte rapidement, les bactéries et les parasites se multiplieront à un rythme infernal, tandis que le système immunitaire prendra une semaine pour fonctionner convenablement.

Pendant cette semaine le koi est très sensible aux infections et si la température varie à plusieurs reprises, ce procès se répète plus d’une fois.

D’où la raison de maladies plus fréquentes au printemps.

Quel est l’effet de la température sur le métabolisme du koi ?

D’un point de vue général, on peut prétendre que le métabolisme du koi double en présence d’une montée de la température de 10°C.

A partir, d’une température de l’eau supérieur à 20°C, le frai sera stimulé.

Finalement, un koi peut survivre dans une eau de 35°C; un poisson rouge même à 40°C.

Kohaku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *